Skip to content

L’Ambassadeur de la République de Corée en Algérie Annonce une alternative sérieuse pour la production

décembre 8, 2011

L’Ambassadeur de la République de Corée en Algérie, M. Choi Sung-Joo, a déclaré hier que «l’énergie nucléaire est pour l’Algérie une alternative sérieuse à l’après-pétrole».

Il a organisé une conférence dans le forum El Moudjahid. « Il est important de promouvoir l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire », at-il dit.

Il a également souligné le faible coût de l’énergie Annonce. L’ambassadeur a reconnu que la Corée a signé des accords nucléaires avec 26 pays en plus d’un contrat avec les Emirats arabes unis qui couvre la construction de quatre centrales nucléaires. L’ambassadeur de Corée a invité Toufik Hasni le débat, un expert en énergies renouvelables. Une façon pour l’ambassadeur de donner de la crédibilité à son approche. Dans tous les cas, Hasni a tenu à défendre les intérêts de son pays.

De vifs débats ont suivi après l’intervention. Une étude allemande a montré que les énergies renouvelables recours au travail 5 fois plus que l’énergie nucléaire.

Cela signifie que les énergies renouvelables crée des emplois 5 fois plus de nucléaire, at-il dit. «Vous avez mentionné le coût de l’énergie nucléaire sur l’énergie des autres, mais vous avez pris l’exemple de votre pays. Mais ce ne sont pas les mêmes coûts que en Algérie », répliqua l’ambassadeur. « Il est vrai que la production d’électricité par l’énergie nucléaire n’est pas cher, mais le coût de la technologie de contrôle est. Voir plus dans ouedkniss annonce algerieNous ne devons pas voir seulement le coût de production, mais nous comptons également sur les moyens de construire des centrales, le processus de fission nucléaire , et aussi le traitement des déchets …! », qui a fait valoir Hasni, la transition vers l’énergie nucléaire va inverser l’ordre des choses. Tandis que d’autres pays sont tributaires de l’Algérie pour leur énergie, ce sera l’Algérie, qui dépendent d’eux.

« Nous ne devons pas fermer les yeux, l‘Algérie Ouedkniss Annonce ne peut pas et ne laissera jamais l’enrichissement d’uranium. Il sera donc obligé d’envoyer son uranium à l’étranger afin que nous traitons les étrangers à des prix élevés», at-il dit. «Malgré cela, nous voulons opter pour l’énergie nucléaire alors qu’il n’a pas encore maîtrisé l’énergie conventionnelle, qui sont souvent utilisés à des étrangers pour nous aider», at-il dit.

Ainsi, l’Algérie est vraiment prêt à passer au nucléaire? Et la question du traitement des déchets? L’Algérie n’est pas en mesure de traiter ses déchets, comment peut-elle éliminer les déchets nucléaires? Autant de questions se posent …

Des pays comme l’Allemagne, la Belgique, l’Italie, la Suisse ou la France … fermeront leurs centrales nucléaires.

From → Business

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :